En 11 ans, l’absence de fortification en acide folique a été la cause de 7 500 cas de spina bifida et d’anencéphalie en Europe

L’Europe face à une épidémie de spina bifida et d’anencéphalie par défaut d’enrichissement des aliments en acide folique, par rapport aux pays où cet enrichissement obligatoire.

En Europe, de graves anomalies congénitales comme le spina bifida sont beaucoup plus fréquentes que dans d’autres régions du monde, observent les chercheurs dans une étude récente. Au moins la moitié de ces cas pourrait être évitée grâce à l’enrichissement des aliments en acide folique.

L’enrichissement obligatoire est déjà pratiqué dans 70 pays non européens tels que les États-Unis et au Canada depuis plus de 15 ans, et le nombre naissances avec défaut du tube neural y a été divisé par deux.

En Europe, il est actuellement recommandé que toutes les femmes qui désirent être enceintes prennent des suppléments contenant de l’acide folique. Sur base d’une évaluation portant sur les 11 dernières année, les chercheurs montrent que cette mesure volontaire est insuffisante.

Selon les auteurs, la prévention actuelles conduit non seulement à beaucoup de souffrance, mais entraîne également des dépenses de santé qui pourraient être évitées..

"Les hommes politiques européens sont réticents à introduire de telles mesures, car ils craignent les effets secondaires", critiquent les chercheurs. Cependant, même après des années de surveillance dans les pays avec enrichissement en acide folique il n’y a aucune preuve d’effets indésirables.

Sources :
- Preventable spina bifida and anencephaly in Europe
- EU folate fortification failure caused 8400 neural tube defects in 11 years

(Synthèse et traduction : ASBBF)

© asbbf - Association Spina Bifida Belge Francophone | Développement web: Média Animation asbl