Témoignage de Loïc

JPEG

CARA... Permis de conduire... Apprentissage... Achat du véhicule... Son adaptation... L’expérience de Loïc.

PDF - 44.9 ko
Témoignage de Loïc


Témoignage de Pascale

« J’ai eu une enfance heureuse, loin des soucis de l’handicap, si ce n’est des interventions chirurgicales et de la kiné. J’avais entendu à 8 ans que je n’aurais jamais d’enfants, ce qui assombrissait mon idée d’avenir. Où est l’intérêt de vivre si je ne pouvais avoir la vie des autres femmes ? Mais ces idées noires ne faisaient que passer... »

PDF - 46.8 ko
Témoignage de Pascale


Témoignage de Sandrine

« Mon témoignage reposera surtout sur l’approche d’un corps meurtri, une tête meurtrie aussi par la non-acceptation par l’autre d’une petite poche (discrète pourtant ..)

L’aspect psychologique est si important ... »

PDF - 43.7 ko
Témoignage de Sandrine


Témoignage d’Anouchka

"Bonjour.

Je m’appelle Anouchka, j’ai 23 ans et je suis atteinte d’un handicap moteur (plus précisément de Spina-Bifida avec hydrocéphalie) suite à une malformation congénitale..."

PDF - 62.7 ko
Témoignage d’Anouchka


Témoignage de Nicole

Nicole Hommel, née le 1er janvier 1964 à Strasbourg, en France vit actuellement à Cronenbourg, faubourg agréable de Strasbourg, avec son mari Patrick, âgé de 48 ans et sa fille Lucie âgée de 10 ans ½.

Nicole a un spina bifida. Elle pratique le lavement antérograde (Technique de Malone).

PDF - 135.5 ko
Témoignage de Nicole


Témoignage d’André

"Et l’an 2000 arriva...
Jusqu’au début de l’année 2000, je n’avais JAMAIS cherché à
rencontrer des personnes ayant aussi un Spina Bifida !
Jusqu’alors, j’avais vécu mon handicap comme quelque chose
de honteux. Image que m’en avaient transmis mes parents ?

Puisque je pensais qu’il était déshonorant de parler de mon
handicap, j’ai toujours fui comme la peste les occasions où
j’aurais pu ou dû être amené à en parler. J’ai toujours pensé
que quand j’étalerais mes problèmes physiques devant
quelqu’un, je ne pourrais que me sentir humilié. Parce que cela tourne beaucoup autour de l’incontinence, autour des
problèmes urinaires, de selles, de la sexualité , bref, des
« parties honteuses ». Je m’imaginais que la réaction de ceux
qui m’écouteraient ne pourrait être que de la pitié, de
l’apitoiement, de la sensiblerie. J’ai toujours fui la réaction de pitié des gens que je rencontre..."

PDF - 100.6 ko
Témoignage d’André, co-fondateur de l’ASBBF


Un demi-siècle d’expérience de vie avec le spina bifida

"La finalité de la quête d’une intégration sociale réussie ne serait pas, à mon sens, de viser l’assimilation -dans le sens d’homogénéité-, par rapport au milieu, quel qu’il soit. Il s’agirait plutôt d’une démarche constante faite d’observation,
de négociation et d’interaction face à face avec l’environnement tant humain que topographique dont il s’agit de concilier les limites et les ressources avec les nôtres. Une discipline en quelque sorte exigeant imagination, réativité, audace parfois, gestion de ses craintes, énergie pour gérer et dépasser l’expérience de l’échec, et du repos, des occasions de se ressourcer...."

(Témoignage de Brigitte R.)

PDF - 320 ko
Témoignage de Brigitte R.


Témoignage de Catherine

"Je suis entrée à l’école maternelle à 2 ans et demi. Je suis restée un an à l’école de mon village, et je n’en ai gardé que de mauvais souvenirs (peur d’aller à la piscine, moquerie des petits garçons, ...)..."

PDF - 43.1 ko
Témoignage de Catherine


Témoignage de Jean-Luc

« A l’école maternelle et ensuite à l’école primaire, je ne me souviens pas de remarques particulières de la part des élèves et des institutrices (à part une dispense du cours de gymnastique).

Arrive le temps de l’école secondaire et là, les problèmes commencent... »

PDF - 92.4 ko

© asbbf - Association Spina Bifida Belge Francophone | Développement web: Média Animation asbl