« Un triple recul social du gouvernement wallon envers les personnes handicapées »

Communiqué de presse

L’Association Belge contre les Maladies Neuromusculaires (ABMM),
l’Association Belge des Paralysés (ABP),
la Ligue Belge de la Sclérose en Plaques
et l’Association Parkinson
ont introduit un recours pour l’annulation de l’arrêté du Gouvernement wallon du 11 juin 2015

Chaque année, quelques 8.500 demandes de personnes handicapées sont enregistrées à l’AWIPH (Agence wallonne d’intégration des personnes handicapées) pour obtenir le remboursement d’aides matérielles qui leur permettront d’acquérir ou de maintenir leur autonomie.

En date du 11 juin 2015, le Gouvernement wallon a publié un arrêté modifiant certaines dispositions du Code réglementaire wallon de l’Action sociale et de la Santé, relatif à l’aide individuelle à l’intégration des personnes handicapées (texte de l’arrêté - fichier PDF).

Du fait que cet arrêté modifie, voire supprime certaines de ces aides, le Gouvernement wallon va à l’encontre de son objectif d’intégration et caractérise sa politique par un triple recul social.

Sous prétexte de réaliser des économies, le gouvernement s’attaque à un budget qui représente largement moins des 5% du budget total de l’AWIPH, mais qui est l’essentiel pour l’autonomie des personnes handicapées et doit leur permettre de rester le plus longtemps possible à leur domicile...

>>> Texte complet du communiqué de presse (fichier PDF, sur le site de la LUSS)

© asbbf - Association Spina Bifida Belge Francophone | Développement web: Média Animation asbl