USA - Recommandations sur la chirurgie materno-fœtale du spina bifida

JPEG

« Le Comité pour les Pratiques Obstétriques de l’ACOG (Congrès américain des obstétriciens et des gynécologues) a diffusé en janvier 2013 des recommandations sur la chirurgie materno-fœtale en cas de myéloméningocèle, la forme la plus grave de spina bifida, à la suite des résultats prometteurs de l’étude conduite aux USA par le MOMS (Management Of Myeloneningocele Study).

Cette étude avait montré que l’opération avant la naissance réduit le besoin de dérivation ventriculaire pour traiter l’hydrocéphalie et qu’elle améliore la motricité à l’âge de 30 mois. Cependant il a également été constaté que cette chirurgie prénatale s’accompagnait de risques importants pour la mère et le fœtus. »

Le Comité observe donc que « La chirurgie materno-fœtale est une procédure majeure pour la femme et son foetus et qu’elle a des implications et des complications significatives qui surviennent de manière aiguë, après l’intervention, pendant la durée de la grossesse et au cours des grossesse ultérieures. C’est pourquoi, elle ne devrait être proposée que par les institutions qui possèdent l’expertise, les équipes multidisciplinaires, les services et les équipements pour fournir les soins intensifs requis pour ces patients. »

Sources : Ob. Gyn News – Digital Network & ACOG - Traduction : ASBBF

>>> Texte complet de l’article traduit

© asbbf - Association Spina Bifida Belge Francophone | Développement web: Média Animation asbl