Que faire des cartes de stationnement pour personnes handicapées échues ?

JPEG

1.213 cartes de stationnement pour personnes handicapées échues circulaient dans la zone de police Midow (Meulebeke, Ingelmunster, Dentergem, Oostrozebeke et Wielsbeke). La police les a recueillies pour mettre fin aux abus.

342.943 cartes de stationnement pour personnes handicapées valables sont en circulation en Belgique. Une carte peut expirer pour divers motifs : fin de la période de reconnaissance du handicap, fin de la durée de validité de certaines cartes ou encore décès de l’ayant droit (dans environ 80% des cas).

173.878 cartes échues n’ont pas été restituées, sans doute pour les motifs suivants : les descendants ne connaissent pas la procédure (dans la plupart des cas) ou la carte expirée a été détruite.

Dans certains cas, la carte expirée continue d’être utilisée. Des actions ciblées ont été organisées dans la province de Flandre orientale. Elles ont révélé que les abus concernaient principalement le fait de se garer en un emplacement réservé. Dans la minorité des cas, certaines personnes se garaient sans carte ou avec un exemplaire emprunté, échu ou falsifié.

Un enseignement précieux est que les gens ne savent manifestement pas que faire d’une carte expirée. Les actions menées sont donc importantes : elles aident à sensibiliser et ont aussi, d’emblée, un effet dissuasif. La presse peut bien entendu apporter sa contribution. Les cartes de stationnement échues doivent tout simplement être restituées à la DG Personnes (voir info sur la page "Cartes de stationnement du site de la DG).

(Source)

© asbbf - Association Spina Bifida Belge Francophone | Développement web: Média Animation asbl