Le chat de la voisine

" A 36 ans, Jérôme, paraplégique, est heureux de quitter le giron maternel et de s’installer chez lui, dans son propre appartement. Un chez lui aménagé à son goût afin de ne surtout pas ressembler aux chambres d’hôpital où il a passé bien trop de temps depuis l’accident survenu peu avant ses 15 ans... un chez lui adapté pour s’y débrouiller avec son fauteuil roulant.

Il ne mesure pas combien cette décision va changer sa vie... lui offrant de rencontrer, après des années de solitude, une jeune femme capable de l’aimer simplement pour ce qu’il est. En effet, à l’étage du dessus vit Clémence et son chat Lulu. C’est Lulu et sa tendance à s’inviter chez Jérôme qui va les rapprocher peu à peu.

Mais il n’est pas facile d’accepter l’amour quand on est handicapé, qu’on dépend d’un seul bras, et des autres, pour se transférer, se déplacer et vivre sa vie. Jérôme, résigné dans une carapace d’auto-dérision et d’irritabilité, laissera t-il la tendresse et la spontanéité de Clémence venir à bout de ses réticences ? Les facéties de Lulu et leurs conséquences imprévues seront sûrement bienvenues...

Un roman d’amour de 528 pages (2012)
Auteur : Anne-Cécile Mouget
Éditeur : TheBookEdition (taper "Le chat de la voisine" dans le champ de recherche, en haut à droite, et ensuite cliquer sur la couverture du livre ; il y a possibilité de commander et/ou de télécharger l’ouvrage)

L’auteur :

" Je m’appelle Anne-Cécile Mouget. Je suis née en 1974. Je vis entourée de mes chats et de mon conjoint à Vichy. Je terminais une thèse en Sciences de l’Education à l’université de Lille III quand j’ai commencé à développer la fibromyalgie. Cela m’a empêché de finir ma thèse et j’ai du me construire une nouvelle vie, adaptée aux capacités qui me restent. J’ai décidé d’utiliser ce que j’avais appris : l’écriture de textes scientifiques, l’ethnologie, la sociologie, un peu de connaissances médicales... pour écrire des histoires.

J’aime écrire sur l’intégration sociale des personnes handicapées, en particulier leur vie affective et sexuelle. Ces sujets me tiennent à coeur, étant moi même handicapée par la forme invalidante de ma maladie. "Le chat de la voisine" est mon premier roman. "

Trois commentaires sur l’ouvrage :

"... une histoire sans détour et racontée sans tabous, sans honte et sans cachoteries...!! Un livre à lire, et pas que par les "handicapés" mais par les "valides", mais ou commence le handicap et ou fini la validité ?"

" Le chat de la voisine est un roman d’une grande sensibilité. Une histoire d’amour touchante, loin des sentiers battus, sur fond d’intrigue policière rondement menée. L’incursion dans la vie quotidienne d’un paraplégique se révèle instructive et incontestablement, très bien documentée. "

"...un témoignage dur mais passionnant qui interpelle sur la réalité de l’intégration des personnes en situation de handicap dans notre société. "

© asbbf - Association Spina Bifida Belge Francophone | Développement web: Média Animation asbl