La prise d’acide folique réduirait le risque d’autisme

" Une étude norvégienne, parue le 13 février dans le Journal of American Medical Association , montre qu’un apport en acide folique, 4 semaines avant la conception puis pendant les 8 premières semaines de grossesse, permettrait de diminuer le risque d’autisme de 40 %.

L’acide folique, encore appelé folate ou vitamine B9, est un élément essentiel au bon fonctionnement de l’organisme, impliqué notamment dans la synthèse de l’ADN et le renouvellement cellulaire. Une carence chez la femme enceinte est connue pour augmenter le risque de malformation du système nerveux chez le fœtus. Pour diminuer ce risque, la Direction générale de la santé recommande depuis l’an 2000 aux futures mamans de prendre 400 microgrammes par jour d’acide folique 4 semaines avant la date de la conception et pendant les deux premiers mois de la grossesse.

Les chercheurs norvégiens ont étudié, dans une population de 85.000 enfants suivis depuis leur naissance, les liens entre cette supplémentation et l’incidence de syndromes autistiques. Leurs résultats montrent que la prise d’acide folique divise par deux le nombre d’enfants autistes. La proportion d’autisme était de 0,21 % dans le groupe des mères n’ayant pas pris d’acide folique, et seulement de 0,10 % dans le groupe des femmes ayant eu recours à une supplémentation dès la 4e semaine avant la conception...."

>>> Pour lire la suite

(source : sante.lefigaro.fr et RTBF.be)

© asbbf - Association Spina Bifida Belge Francophone | Développement web: Média Animation asbl