La KUL sur les traces d’un traitement de la vessie hyperactive

"Une équipe de chercheurs de la Katholieke Universiteit Leuven (KUL) est actuellement à deux doigts de trouver un traitement contre le problème de vessie hyperactive, une affection qui touche entre 12 et 18pc des adultes. Au cours d’expériences effectuées sur des souris et des rats, les scientifiques sont parvenus à stopper l’émission, vers le cerveau, du signal lié à la vessie hyperactive. A la suite de cette intervention, les chercheurs ont remarqué que les cobayes urinaient moins souvent mais en plus grande quantité..."

>>> Lire la suite

>>> Information sur le site de la KUL (en néerlandais, avec un lien vers le texte complet de l’étude)

© asbbf - Association Spina Bifida Belge Francophone | Développement web: Média Animation asbl