Epilepsie, acide valproïque et augmentation du risque de malformations congénitales

Une étude publiée dans le NEJM du 10 juin 2010 confirme clairement que le traitement par l’acide valproïque augmente nettement le risque de malformations du tube neural (spina bifida), ainsi que de malformations cardiaques, faciales (fente palatine), urogénitales (hypospadias)… Ce constat résulte d’une analyse de la base de données de l’EUROCAT (European Surveillance of Congenital Anomalies) sur le rôle tératogène des anti-épileptiques.

Leurs conclusions montrent que l’exposition de la mère à l’acide valproïque pendant le premier trimestre de grossesse augmente significativement le risque pour 6 malformations congénitales parmi les 14 malformations prises en compte dans l’étude. L’acide valproïque semble représenter parmi les antiépileptiques celui qui augmente le plus le risque de malformations.

Sources : Orphanews, 1er juillet 2010) et New England Journal of Medecine. ; 362(23):2185-93 ; 10 Juin 2010

© asbbf - Association Spina Bifida Belge Francophone | Développement web: Média Animation asbl