Dépakine : "Maggie De Block ne prend pas de vraies mesures", regrette l’association des victimes

« Présidente de l’Association belge des victimes du syndrome Valproate, Nathalie Raemdonck nous a fait part de sa réaction et de sa manifeste déception, pour ne pas dire colère, par rapport aux "mesures" prises par la ministre des Affaires sociales et de la Santé publique, Maggie De Block. "Malheureusement, Maggie de Block annonce des mesures qui existent déjà et ce, grâce aux associations qui ont fait changer les choses. Elle ne prend pas de vraies mesures. Triste.", devait-elle commenter dans un premier temps, suite à la publication de l’article sur notre site, ce matin.

Par la suite, elle nous a fait savoir que "Madame De Block dit comprendre le chagrin des familles, mais elle n’a même jamais daigné rencontrer les familles. Lesquelles ne demandent pas que l’on s’émeuve de la situation mais bien que toutes les victimes soient prises en considération. La ministre n’a d’ailleurs aucun projet pour toutes ces familles. Elle ne demande pas d’enquêtes afin de déterminer les responsabilités. A se demander si les conclusions d’une telle enquête lui feraient peur…" ... » (LaLibre.be, 28 février 2017)

>>> Lire la suite de l’article sur le site de LaLibre.be

>>> Site de l’Association belge des Victimes du Syndrome Valproate

© asbbf - Association Spina Bifida Belge Francophone | Développement web: Média Animation asbl