Comment la fratrie réagit-elle à l’épreuve du handicap ?

JPEG

En devenant parent, on se projette dans un modèle de famille idéale où frères et sœurs cohabiteraient dans une fratrie en parfaite harmonie. En vrai, comment faire pour préserver la paix de la fratrie ? Trois mamans et une sœur sont venues partager leur expérience.

De quelle fratrie venez-vous ?

Les mamans

Emmanuelle — J’ai un frère dont j’étais très proche. Parfois, nous faisions bloc contre nos parents ! Corinne — J’ai trois frères et sœurs. Mon rôle d’aînée d’une génération a été lourd à porter.
Nathalie — J’ai un frère aîné. Nous avons été très fusionnels, jusqu’au jour où il a été en couple. Nous n’avons plus de contact.

La sœur

Charlotte — Je suis le numéro six de sept enfants. J’ai un grand frère de 34 ans, infirme moteur cérébral, et une sœur de 32 ans devenue sourde vers l’âge de 3 ans.

>>> Lire la suite sur le site du Magazine-Déclic

© asbbf - Association Spina Bifida Belge Francophone | Développement web: Média Animation asbl